Nuits blanches

Nuit blanche étanche et pâle Dans chaque brisure de rêve un amour infini Flambant et désuet Poudré des sables fins de guerres désagrégées   Les mondes ploient se tordent et grimacent Sous les tornades tristes, les violences mortifères   Une lumière a passé sur le champ des possibles Elle a laissé son nom, son ombre,…